La SHC fait part de ses inquiétudes à la ministre Aglukkaq et au directeur général de Parcs Canada, Alan Latourelle

Ottawa, le 28 juillet 2014

L’Honorable Leona Aglukkaq

Ministre de l’environnement et responsable de Parcs Canada
Environnement Canada
10, rue Wellington 
Gatineau (Québec)  K1A 0H3

Monsieur Alan Latourelle

Directeur général, Parcs Canada
Parcs Canada
Bureau du Directeur général de l’Agence
25, rue Eddy 
Gatineau (Québec)  K1A 0M5

Madame la ministre,
Monsieur le directeur général,

La Société historique du Canada (SHC) qui, avec ses 1100 membres, est la plus importante association d’historiens du pays, a pris connaissance avec beaucoup d’inquiétude de l’annonce de coupures supplémentaires à Parcs Canada (Toronto Star,  13 juillet 2014), qui s’ajoutent à des réductions budgétaires drastiques qui ont déjà eu un impact négatif sur les services offerts par l’Agence, notamment en ce qui a trait au développement pédagogique, aux heures d’ouverture, à l’interprétation dans les lieux historiques, à la préservation des sites historiques irremplaçables, et aux services offerts en région. Cette situation est inacceptable, d’autant plus que le gouvernement a souvent exprimé le souhait que les Canadiens, particulièrement les néo-Canadiens, développent des connaissances sur l’histoire de la nation.  En limitant les heures d’ouverture, les services personnalisés aux visiteurs et la production de matériel pédagogique, les coupures projetées dans le budget courant compromettent des aspects profonds du travail de longue haleine de l’Agence.  En tant qu’historiens de professions, nos membres savent que sans ces fondations, les activités ponctuelles de commémoration auxquelles le gouvernement consacre des sommes nouvelles, et de loin supérieures à celles qui sont épargnées ici, auront beaucoup moins d’impact sur les connaissances historiques des citoyens canadiens.

La SHC est aussi très inquiète du sort des infrastructures de Parcs Canada, qui sont laissées à elles-mêmes (Toronto Star, 23 décembre 2013). En avril dernier, nous avons envoyé un message à Monsieur Latourelle pour demander de recevoir une copie du rapport d’Opus International Consultants (rapport commandité par Parcs Canada sur l’état de ses infrastructures).  

Jusqu’ici, ce message est demeuré sans réponse. Notre directeur général, Michel Duquet, a également communiqué avec Parcs Canada sur la façon de procéder pour accéder à ce dossier au mois de juin sans succès.

Veuillez agréer, Madame la ministre et Monsieur le directeur général, l’expression de nos sentiments distingués,

Dominique Marshall

Présidente
La Société historique du Canada

Yves Frenette

Responsable des interventions publiques
Le Société historique du Canada

The CHA expresses it concerns to Minister Aglukkaq and Parks Canada’s CEO

Ottawa, July 28, 2014

The Honourable Leona Aglukkaq

Minister of Environment Canada and responsible for Parks Canada
Environment Canada
10, rue Wellington 
Gatineau (Québec)  K1A 0H3

Mr. Alan Latourelle

Chief Executive Officer, Parks Canada
Parks Canada
Office of the CEO
25, rue Eddy 
Gatineau (Québec)  K1A 0M5

Dear Minister,
Dear Chief Executive Office,

The Canadian Historical Association (CHA), which, with its 1,100 members, is the largest association of historians in the country, is concerned by the announcement of further cuts to Parks Canada (Toronto Star, July 13, 2014) in addition to the drastic budget cuts that have had a negative impact on the services offered by the Agency, particularly with respect to educational development, hours of operation, interpretation at historic sites, the preservation of irreplaceable historical sites and services offered in the regions. This is unacceptable, especially since the government has often expressed the wish that Canadians, especially new Canadians, improve their knowledge of the history of the nation. Limiting the hours of operation, the personalized services offered to visitors and the production of teaching materials projected in the current budget cuts threatens key components of the long-term work of the Agency. As professional historians, our members know that without these foundations, the specific commemoration activities that have been given new funding by the government, sums that are far superior to the savings generated by the cuts, will have less of an impact on the historical knowledge of Canadian citizens.

The CHA is also very concerned about the fate of Parks Canada’s infrastructure, which is left to dilapidate (Toronto Star, December 23, 2013). Last April, we sent a message to Mr. Latourelle asking for copy of the report of Opus International Consultants (report commissioned by Parks Canada on the state of its infrastructure).

So far, the message has remained unanswered. Our Executive Director, Michel Duquet, also contacted Parks Canada for a copy of this report in June without success.

Please accept, Dear Minister, Dear CEO, the expression of our highest consideration,

Dominique Marshall
President
The Canadian Historical Association

Yves Frenette

Advocacy Chair
The Canadian Historical Association

Parks Canada services take hit in budget cuts / Les services de Parcs Canada réduits dans le sillage de compressions budgétaires

See Toronto Star’s article here http://www.thestar.com/news/canada/2014/07/13/parks_canada_services_take_hit_in_budget_cuts.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

The CHA and Library and Archives Canada / La SHC et Bibliothèque et archives Canada

La SHC demande à BAC de réinstaurer le système d’évaluation du mérite et de l’avancement par les pairs des archivistes de Bibliothèque et Archives Canada.

Pour de plus amples détails, voir : http://www.cha-shc.ca/francais/interventions-publiques/bibliotheque-et-archives-canada.html#sthash.bppJWtlg.dpuf

The CHA asks Library and Archives Canada to restore the peer system of merit review and promotion for staff archivists. - See more at: http://www.cha-shc.ca/english/advocacy/the-cha-and-lac.html#sthash.wos9bHPD.dpuf

The CHA and the Canadian Museum of History / La SHC est le Musée canadien de l’histoire

The CHA president, Dominique Marshall, sent a letter to the President and CEO of the Canadian Museum of History to thank him for having invited some CHA members to sit on the advisory committees for Canada Hall. - See more at: http://www.cha-shc.ca/english/advocacy/the-cha-sends-thanks-to-mark-oneill.html#sthash.FVYhiAgq.dpuf

The CHA is happy to know that an advisory commitee on Canada Hall will continue its work. - See more at: http://www.cha-shc.ca/english/advocacy/the-advisory-committees-for-canada-hall.html#sthash.sliB7EDX.dpuf

______________________________

La présidente de la SHC, Dominique Marshall écrit au Musée canadien de l’histoire pour les remercier d’avoir invité quelque-uns de ses membres pour siéger sur les comités consultatifs de la salle du Canada

Pour plus à ce sujet, voir : http://www.cha-shc.ca/francais/interventions-publiques/la-shc-remercie-mark-oneill.html#sthash.sCazpXi4.dpuf

La SHC est heureuse de savoir que le travail de certains membres des comités consultatifs sur la salle du Canada se poursuivra.

Pour plus à ce sujet, voir : http://www.cha-shc.ca/francais/interventions-publiques/la-shc-et-la-salle-du-canada-du-mch.html#sthash.grvPK4ac.dpuf

Canadian Archives Summit / Sommet sur les archives au Canada

Following the Summit, LAC engaged Newgrange Strategies and Conversations, and the Canadian Council of Archives to explore a number of important issues raised by Summit participants. The attached reports were submitted to LAC in March 2014, and have provided the department with a better understanding of the range of opportunities and challenges faced by members of the archival system across Canada.

While these reports are not approved LAC strategies, we hope that the recommendations and opinions contained within them will stimulate and encourage ongoing discussion. LAC looks forward to continuing this dialogue with the archival community.

- See more at: http://www.cha-shc.ca/english/advocacy/archives-summit-report.html#sthash.wW73h3tg.dpuf

Suite au Sommet, BAC s’est entretenu avec Newgrange Strategies and Conversations et le Conseil canadien des archives afin d’explorer un nombre importants de questions ayant été soulevées par les participants au Sommet. Les rapports ci-joints ont été soumis par BAC en mars 2014 et ont fourni au ministère une meilleure compréhension de la gamme d’opportunités et des défis auxquels devront faire face les membres du système archivistique à travers le Canada.

Bien que ces rapports ne soient pas des stratégies approuvées par BAC, nous espérons que les recommandations et les opinions qu’elles contiennent stimuleront et encourageront les discussions en cours. BAC se réjouit de la perspective de poursuivre ce dialogue avec la communauté archivistique.

- Voir : http://www.cha-shc.ca/francais/interventions-publiques/sommet-sur-les-achives-du-canada.html#sthash.JcIt5hsO.dpuf

Library and Archives Canada / Bibliothèque et Archives Canada

Dr. Guy Berthiaume, the present President and CEO of the Bibliothèque et Archives nationales du Québec who is set to become The new Librarian and Archivist of Canada on June 23, relates some of his accomplishments at BAnQ during is 5 year mandate (in French).

Le Dr Berthiaume, qui quittera le 21 juin son poste de président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour prendre la direction de Bibliothèque et Archives Canada le 23 juin, relate les faits saillants de ses cinq ans à BAnQ.

http://www.ledevoir.com/culture/livres/410966/bibliotheque-et-archives-nationales-du-quebec-institution-de-memoire-n-implique-pas-passeisme

L’Histoire et le gouvernement du Québec / History and the Quebec Government

La Coalition pour l’histoire dénonce vivement le saccage par le gouvernement Couillard de la réforme de l’enseignement de l’histoire et demande une rencontre urgente avec le ministre de l’Éducation

Montréal, 1er mai 2014 – À la suite de l’annonce brutale du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Yves Bolduc, d’interrompre le projet d’un cours d’histoire du Québec dans les cégeps et d’abolir les trois chaires de recherche sur l’histoire du Québec dans les universités, les membres de la Coalition pour l’histoire dénoncent vivement le saccage en cours de l’enseignement et de la recherche en histoire par le gouvernement Couillard. La Coalition se déclare qui plus est extrêmement inquiète du sort réservé à la révision en cours de l’enseignement de l’histoire au niveau secondaire.

« En prenant ces décisions déplorables, sans étude du dossier et sans consultation, le ministre Bolduc fait preuve d’une précipitation pour le moins suspecte », a déclaré M. Gilles Laporte, historien et porte-parole de la Coalition.

« En affirmant que l’enseignement et la recherche en histoire du Québec ne représentent pas de « vraies affaires », le ministre Bolduc manifeste un mépris indigne de sa fonction, non seulement envers les centaines d’enseignants et de chercheurs en histoire qui réclament depuis longtemps les réformes en cours, mais envers les citoyens québécois qui, dans une proportion de 73 % selon un sondage Léger réalisé en mars 2012, appuient l’instauration d’un cours obligatoire d’histoire du Québec au niveau collégial. Que veut donc M. Bolduc ? Passer à l’histoire comme le ministre de l’Éducation qui aura condamné une génération d’étudiants à l’ignorance de son passé ? », a ajouté M. Laporte.

Rappelant que l’enseignement de l’histoire est et doit demeurer une discipline non partisane, qui présente les différentes interprétations historiques et qui vise à doter les Québécois d’une culture commune, la Coalition pour l’histoire invite le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur à revoir sans tarder ses décisions en cette matière et lui demande une rencontre urgente.

Rappelons que la Coalition pour l’histoire regroupe notamment l’Association des professeures et professeurs d’histoire des collèges du Québec, la Fédération des sociétés d’histoire du Québec, la Fondation du Prêt d’Honneur, la Fondation Lionel-Groulx, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois, la Société du patrimoine politique du Québec, la Société des professeurs d’histoire du Québec, la Société historique de Montréal, la Société historique de Québec et la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.
 


Pierre Graveline
Directeur général de Fondation Lionel-Groulx
et coordonnateur de la Coalition pour l’histoireCoalition pour l’histoire
261, avenue Bloomfield, Outremont, Québec
www.coalitionhistoire.org
info@coalitionhistoire.org

Le lobby du pétrole s’achète un accès aux décideurs / The oil lobby buys access to decision makers

L’industrie des sables bitumineux a obtenu bien plus qu’une simple occasion d’afficher son logo en signant un partenariat sans précédent avec le Musée canadien de l’histoire de Gatineau, en novembre dernier. Grâce à cette commandite «historique» de 1 million de dollars, l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) bénéficiera jusqu’en 2018 de nombreux avantages, notamment d’un accès privilégié à divers hauts placés de la capitale fédérale, a appris Le Devoir.

La nouvelle avait soulevé un tollé à l’automne. En échange d’une contribution de 200 000 $ par année échelonnée sur cinq ans, le lobby de l’or noir devenait le principal bailleur de fonds privé du Musée des civilisations, depuis rebaptisé par le gouvernement conservateur. L’ACPP héritait en échange du titre de « partenaire officiel » de l’ensemble des expositions spéciales présentées par l’établissement, dont une exposition de grande envergure sur la naissance de la Confédération canadienne, nommée provisoirement 1867.

Lire la suite au: http://www.ledevoir.com/politique/canada/407059/commanditeaumus